Retour au Blogue

Financement fédéral pour la recherche et développement d’une application d’interprétation automatisée d’images satellite par intelligence artificielle


Montréal, le 26 novembre 2018 – Effigis Géo-Solutions (Effigis) annonce l’obtention d’un financement fédéral de CANARIE visant un projet de recherche-développement auquel elle collabore avec le chercheur principal Yacine Bouroubi, collaborateur d’Effigis et professeur au département de géomatique appliquée de l’Université de Sherbrooke. Le projet consiste à développer une plateforme logicielle qui automatisera l’interprétation d’images satellite pour permettre de repérer le type d’occupation du sol et reconnaître des objets au sol.

Jusqu’ici, l’interprétation d’images se faisait par des spécialistes, souvent à partir de photos aériennes. En se substituant à l’humain, les algorithmes d’intelligence artificielle qui seront développés grâce à la plateforme GeoImageNet devraient faire passer le processus d’analyse d’images de plusieurs mois à quelques heures seulement. « L’intelligence artificielle réussit à bien reconnaître les objets qu’on trouve en très grand nombre, comme des chiens, des maisons, des voitures. Cela se fait grâce aux réseaux de neurones, explique le professeur Bouroubi. On pense que cette technique aura le même succès en télédétection, c’est-à-dire la détection d’objets à distance à partir d’images satellite de très haute résolution. »

Applications de la plateforme d’intelligence artificielle GeoImageNet

Par apprentissage profond, soit en entraînant son réseau de neurones artificiels, le « cerveau » de la plateforme devrait être en mesure de produire des cartes thématiques identifiant la vocation des terres ou l’occupation du sol. À titre d’exemple, une carte pourrait révéler les zones résidentielles densément peuplées, ou encore faire ressortir les types de végétation d’une région ou ses types de sol.

Faisant appel à la « détection d’objets », la plateforme pourra aussi reconnaître des objets qu’on observe souvent vu du ciel. « Il pourrait s’agir de trouver les silos à grains dans une région donnée, de faire le décompte des voitures dans une grande ville, d’estimer le trafic sur le réseau routier ou encore de dénombrer les arbres ou les piscines sur des terrains privés », illustre le professeur.

À propos du chercheur

Le professeur Yacine Bouroubi est collaborateur en recherche et développement chez Effigis et s’intéresse à l’application des techniques d’intelligence artificielle aux images satellites à très haute résolution. Titulaire d’un doctorat en télédétection de l’Université de Montréal, il est professeur au département de géomatique appliquée de l’Université de Sherbrooke.

À propos de CANARIE

CANARIE est une organisation à but non lucratif principalement financée par le gouvernement du Canada. Elle vise à faire progresser l’infrastructure canadienne du savoir et de l’innovation.

 

Partager
Share on FacebookGoogle+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail to someone